Au Salon, toujours... Petite plongée dans les albums de Cécile Roumiguière...

Publié le par La Librairie des Enfants

La Belle et la Bête · Cécile Roumiguière et Aurélia Fronty

Le fil de soie, de Cécile Roumiguière et illustré par Delphine Jacquot

Liette et Lorna sont soeurs. Pas facile de s’aimer quand on est soeurs. Lorna jubile lorsque Liette tâche un drap de maman. C’est sûr, elle va être punie… Et Liette à son tour prend un malin plaisir à abîmer le poster du chanteur préféré de Lorna. Mais gare au grand de l’école qui vole le jus de raisin de Liette, le sang de Lorna ne fera qu’un tour! Et lorsque la grande soeur pleure pour un zéro en dictée, Liette est là pour la consoler et lui prêter sa poupée adorée. Face à l’adversité, à la méchanceté des autres écoliers ou la colère des parents, les soeurs sont solidaires, oubliant leurs différents. Un beau portrait de fratrie, à la fois cruel et tendre, comme la vie !

Liette et Lorna sont soeurs. Pas facile de s’aimer quand on est soeurs. Lorna jubile lorsque Liette tâche un drap de maman. C’est sûr, elle va être punie… Et Liette à son tour prend un malin plaisir à abîmer le poster du chanteur préféré de Lorna. Mais gare au grand de l’école qui vole le jus de raisin de Liette, le sang de Lorna ne fera qu’un tour! Et lorsque la grande soeur pleure pour un zéro en dictée, Liette est là pour la consoler et lui prêter sa poupée adorée. Face à l’adversité, à la méchanceté des autres écoliers ou la colère des parents, les soeurs sont solidaires, oubliant leurs différents. Un beau portrait de fratrie, à la fois cruel et tendre, comme la vie !

Au Salon, toujours... Petite plongée dans les albums de Cécile Roumiguière...
Elle. Elle est là tous les mercredis, ou presque. Elle passe la journée à attendre sa grand-mère. Elle se sent bien, elle préfère rester ici qu’être seule à la maison. Elle s’installe à une table, toujours la même, pas loin de la dame antilope. Et elle attend. Ce matin, son ventre est dur, noué. Elle regarde la pendule suspendue à la main de l’ange, et au-dedans d’elle, elle attend.

Elle. Elle est là tous les mercredis, ou presque. Elle passe la journée à attendre sa grand-mère. Elle se sent bien, elle préfère rester ici qu’être seule à la maison. Elle s’installe à une table, toujours la même, pas loin de la dame antilope. Et elle attend. Ce matin, son ventre est dur, noué. Elle regarde la pendule suspendue à la main de l’ange, et au-dedans d’elle, elle attend.

Mon chagrin éléphant de Cécile Roumiguière illustré par Madalena Matoso

1961. L’OAS fait sauter des bombes dans les rues de Paris, les cafés sont bondés, on écoute Les Chats Sauvages, Gréco et Ferré. À seize ans, Lily doit passer le concours d’admission dans les ballets de l’Opéra, elle travaille depuis des années pour devenir ballerine. Elle devrait être heureuse, mais son frère Michel, qu’elle aime par-dessus tout, est parti faire la guerre en Algérie, et la danse telle qu’on la lui enseigne lui semble de plus en plus éloignée de son idéal. Et voilà qu’on n’a plus de nouvelle de Michel… il a déserté.  Lily va-t-elle réussir à s’émanciper de cet amour trop fort qui la lie à son frère et de la danse telle qu’on voudrait la lui imposer ? Pendant ce temps, sur les toits de l’Opéra, un homme l’épie.

1961. L’OAS fait sauter des bombes dans les rues de Paris, les cafés sont bondés, on écoute Les Chats Sauvages, Gréco et Ferré. À seize ans, Lily doit passer le concours d’admission dans les ballets de l’Opéra, elle travaille depuis des années pour devenir ballerine. Elle devrait être heureuse, mais son frère Michel, qu’elle aime par-dessus tout, est parti faire la guerre en Algérie, et la danse telle qu’on la lui enseigne lui semble de plus en plus éloignée de son idéal. Et voilà qu’on n’a plus de nouvelle de Michel… il a déserté. Lily va-t-elle réussir à s’émanciper de cet amour trop fort qui la lie à son frère et de la danse telle qu’on voudrait la lui imposer ? Pendant ce temps, sur les toits de l’Opéra, un homme l’épie.

« Caroline a proposé d'inviter le nouveau à jouer à chat, mais on a tous grimacé : vraiment, ç'aurait été la honte de jouer avec ce garçon bizarre et si mal habillé. Laura a résumé la situation en lançant : - Laisse, c'est un gitan. » Personne, dans la classe, ne voit d'un bon oeil l'arrivée d'Angel. Surtout pas Camille ! Et dire que la maîtresse l'a placé à côté d'elle... Quand il s'agit de sauver une grenouille, Camille se retrouve au beau milieu du camp des Voyageurs. Là, elle découvre l'ampleur de ses préjugés : ils ne sont pas tous joueurs de guitare, ni menteurs, et encore moins voleurs...

« Caroline a proposé d'inviter le nouveau à jouer à chat, mais on a tous grimacé : vraiment, ç'aurait été la honte de jouer avec ce garçon bizarre et si mal habillé. Laura a résumé la situation en lançant : - Laisse, c'est un gitan. » Personne, dans la classe, ne voit d'un bon oeil l'arrivée d'Angel. Surtout pas Camille ! Et dire que la maîtresse l'a placé à côté d'elle... Quand il s'agit de sauver une grenouille, Camille se retrouve au beau milieu du camp des Voyageurs. Là, elle découvre l'ampleur de ses préjugés : ils ne sont pas tous joueurs de guitare, ni menteurs, et encore moins voleurs...

Des albums, des romans, l'amour des mots, des histoires.... Pour en savoir plus sur Cécile Roumiguière, rendez-vous sur son blog http://cecileroumiguiere.com/wp/

Et surtout, surtout, venez découvrir ses livres à la Librairie en attendant de la rencontrer au Salon...

Publié dans Animations

Commenter cet article