Au salon toujours, des histoires, de l'Histoire encore avec Brigitte Coppin...

Publié le par La Librairie des Enfants

Printemps 1524. À la cour de François 1er, un terrible poison fait des ravages. Les victimes qui tombent les unes après les autres portent toutes la marque du tueur : une étrange tâche noire sur le cou. La jeune Jeanne de Langallec, de retour du Brésil lointain et inconnu, est la seule à comprendre quel est ce poison qui tue sans bruit et sans douleur. À part elle, qui d’autre connaît ce redoutable secret si ce n’est Hervé de Coëtmelen, son unique amour qu’elle croit avoir perdu ? À vouloir éclaircir le mystère, Jeanne s’approche trop près de l’impitoyable tueur. Entre elle et lui, entre l’envie de vivre et le désir de mort, un terrible duel s’engage. Plus Jeanne touche au but, plus le danger s’alourdit. Car si l’on entend que la mort parle tout bas, c’est qu’il est déjà trop tard.

Printemps 1524. À la cour de François 1er, un terrible poison fait des ravages. Les victimes qui tombent les unes après les autres portent toutes la marque du tueur : une étrange tâche noire sur le cou. La jeune Jeanne de Langallec, de retour du Brésil lointain et inconnu, est la seule à comprendre quel est ce poison qui tue sans bruit et sans douleur. À part elle, qui d’autre connaît ce redoutable secret si ce n’est Hervé de Coëtmelen, son unique amour qu’elle croit avoir perdu ? À vouloir éclaircir le mystère, Jeanne s’approche trop près de l’impitoyable tueur. Entre elle et lui, entre l’envie de vivre et le désir de mort, un terrible duel s’engage. Plus Jeanne touche au but, plus le danger s’alourdit. Car si l’on entend que la mort parle tout bas, c’est qu’il est déjà trop tard.

Dans un port de Bretagne vers 1520, Jeanne de Langallec, qui résiste obstinément à son père voulant la marier à un riche négociant sans scrupules, Hervé de Coëtmelen – jeune gentilhomme sans le sou – et Nicolas – apprenti chez un cartographe – partagent le même rêve sans se connaître : partir, aller voir de l’autre côté de l’océan… Là-bas, la vie est plus libre, plus belle, plus aventureuse, c’est ce que racontent tous les marins qui en reviennent. Et ce refrain fait tellement envie… Lorsque le navire La Belle étoile fait naufrage, le destin de ces trois protagonistes ne tarde pas à se croiser, réunis autour d’un mystérieux Jaguar d’or…

Dans un port de Bretagne vers 1520, Jeanne de Langallec, qui résiste obstinément à son père voulant la marier à un riche négociant sans scrupules, Hervé de Coëtmelen – jeune gentilhomme sans le sou – et Nicolas – apprenti chez un cartographe – partagent le même rêve sans se connaître : partir, aller voir de l’autre côté de l’océan… Là-bas, la vie est plus libre, plus belle, plus aventureuse, c’est ce que racontent tous les marins qui en reviennent. Et ce refrain fait tellement envie… Lorsque le navire La Belle étoile fait naufrage, le destin de ces trois protagonistes ne tarde pas à se croiser, réunis autour d’un mystérieux Jaguar d’or…

En partageant le journal intime d'Anne de Cormes ou de Jeanne Letourneur, on plonge tour à tour dans l'univers de la cour de François Ier ou dans la tourmente de la Guerre de Cent ans... «23e jour de mars.  Tant qu'il me sera possible, j'écrirai tous les jours jusqu'à ce que cette maudite guerre finisse. Si jamais il m'arrivait malheur, j'aimerais que mes parents puissent retrouver ce souvenir de moi. Quelqu'un pourra peut-être le leur porter. Ils s'appellent Thomas et Marie Letourneur et résident à Louviers, près de l'église Saint-Jacques. Une belle échoppe surmontée d'une enseigne représentant un mouton doré. Moi, je me nomme Jeanne. Je suis née le jour de la Saint-Martin. Nous sommes à présent en l'an 1418 après la naissance du Christ. Cela fait trente-huit ans que Charles le Bien-Aimé est notre roi et tout va mal dans le royaume de France.  Maman m'a souvent raconté comment ces brutes de soldats anglais pillent les maisons, saisissent les bourses et les bijoux, emportent les moutons et parfois aussi les jeunes filles.»
En partageant le journal intime d'Anne de Cormes ou de Jeanne Letourneur, on plonge tour à tour dans l'univers de la cour de François Ier ou dans la tourmente de la Guerre de Cent ans... «23e jour de mars.  Tant qu'il me sera possible, j'écrirai tous les jours jusqu'à ce que cette maudite guerre finisse. Si jamais il m'arrivait malheur, j'aimerais que mes parents puissent retrouver ce souvenir de moi. Quelqu'un pourra peut-être le leur porter. Ils s'appellent Thomas et Marie Letourneur et résident à Louviers, près de l'église Saint-Jacques. Une belle échoppe surmontée d'une enseigne représentant un mouton doré. Moi, je me nomme Jeanne. Je suis née le jour de la Saint-Martin. Nous sommes à présent en l'an 1418 après la naissance du Christ. Cela fait trente-huit ans que Charles le Bien-Aimé est notre roi et tout va mal dans le royaume de France.  Maman m'a souvent raconté comment ces brutes de soldats anglais pillent les maisons, saisissent les bourses et les bijoux, emportent les moutons et parfois aussi les jeunes filles.»

En partageant le journal intime d'Anne de Cormes ou de Jeanne Letourneur, on plonge tour à tour dans l'univers de la cour de François Ier ou dans la tourmente de la Guerre de Cent ans... «23e jour de mars. Tant qu'il me sera possible, j'écrirai tous les jours jusqu'à ce que cette maudite guerre finisse. Si jamais il m'arrivait malheur, j'aimerais que mes parents puissent retrouver ce souvenir de moi. Quelqu'un pourra peut-être le leur porter. Ils s'appellent Thomas et Marie Letourneur et résident à Louviers, près de l'église Saint-Jacques. Une belle échoppe surmontée d'une enseigne représentant un mouton doré. Moi, je me nomme Jeanne. Je suis née le jour de la Saint-Martin. Nous sommes à présent en l'an 1418 après la naissance du Christ. Cela fait trente-huit ans que Charles le Bien-Aimé est notre roi et tout va mal dans le royaume de France. Maman m'a souvent raconté comment ces brutes de soldats anglais pillent les maisons, saisissent les bourses et les bijoux, emportent les moutons et parfois aussi les jeunes filles.»

Une nouvelle vie commence pour Aliette, petit Pierre et leurs parents! Sur les terres de Jordan de Monfrat, on accueille ces paysans sans se douter qu'ils ont un secret. Avec son ami Jan, Aliette aide joyeusement à la construction du château où le seigneur va s'installer avec sa fille, demoiselle Héloïse, qui vit enfermée dans sa chambre. Les villageois ne l'ont jamais vue. Ils disent même qu'elle n'a pas de visage... Au Moyen Âge, à l'époque de la lèpre, une histoire d'amitié entre une jeune paysanne et la fille d'un seigneur, isolée par sa maladie. Tout en sensibilité.

Une nouvelle vie commence pour Aliette, petit Pierre et leurs parents! Sur les terres de Jordan de Monfrat, on accueille ces paysans sans se douter qu'ils ont un secret. Avec son ami Jan, Aliette aide joyeusement à la construction du château où le seigneur va s'installer avec sa fille, demoiselle Héloïse, qui vit enfermée dans sa chambre. Les villageois ne l'ont jamais vue. Ils disent même qu'elle n'a pas de visage... Au Moyen Âge, à l'époque de la lèpre, une histoire d'amitié entre une jeune paysanne et la fille d'un seigneur, isolée par sa maladie. Tout en sensibilité.

Quel équipement portaient les chevaliers pour la guerre? Comment fermait-on le pont-levis? Où le seigneur cachait-il ses trésors? Comment se déroulait un tournoi?  Pénétrez au cœur d'un château fort du XIIIe siècle, traversez la basse-cour et découvrez derrière son épaisse muraille toutes les pièces du donjon où vivaient le seigneur et sa famille. Participez aux fêtes et découvrez comment les chevaliers se préparaient à la guerre. Tremblez lors de l'assaut du château par une troupe de mercenaires et admirez enfin les prouesses des chevaliers lors d'un tournoi.  Des rabats à déplier, des volets à soulever, des roues à tourner, des mini livres à feuilleter, de grandes images à observer...

Quel équipement portaient les chevaliers pour la guerre? Comment fermait-on le pont-levis? Où le seigneur cachait-il ses trésors? Comment se déroulait un tournoi? Pénétrez au cœur d'un château fort du XIIIe siècle, traversez la basse-cour et découvrez derrière son épaisse muraille toutes les pièces du donjon où vivaient le seigneur et sa famille. Participez aux fêtes et découvrez comment les chevaliers se préparaient à la guerre. Tremblez lors de l'assaut du château par une troupe de mercenaires et admirez enfin les prouesses des chevaliers lors d'un tournoi. Des rabats à déplier, des volets à soulever, des roues à tourner, des mini livres à feuilleter, de grandes images à observer...

N'attendez pas l'ouverture du Salon, retrouvez Brigitte Coppin le mercredi 6 avril pour une chasse au trésor, et lectures itinérantes dans le viel Albi ! Avec un passage à la librairie où bien sûr, vous retrouverez tous les livres de cette auteur...

Pour tout renseignement : 05 63 76 06 10

Publié dans Animations

Commenter cet article