Bande dessinée encore avec Cédric Asna ou Ced...

Publié le par La Librairie des Enfants

Dans un monde d’Héroïc Fantasy anachronique, un minuscule anti-héros veut devenir le plus terrible et redouté Seigneur des Ténèbres de tous les temps… pas évident d’y parvenir avec pour seule garde rapprochée, Gonzague gobelin bossu et stupide (quoique) et Slurp monstre aussi sympathique que doux. Ainsi accompagné, la tache s’avère quasi insurmontable pour notre héros masqué… « AST», série BD née de l’imaginaire de Cédric Asna et de Jean-Philippe Morin devrait séduire par son ton facétieux, drôle et malin, petits et grands !

Dans un monde d’Héroïc Fantasy anachronique, un minuscule anti-héros veut devenir le plus terrible et redouté Seigneur des Ténèbres de tous les temps… pas évident d’y parvenir avec pour seule garde rapprochée, Gonzague gobelin bossu et stupide (quoique) et Slurp monstre aussi sympathique que doux. Ainsi accompagné, la tache s’avère quasi insurmontable pour notre héros masqué… « AST», série BD née de l’imaginaire de Cédric Asna et de Jean-Philippe Morin devrait séduire par son ton facétieux, drôle et malin, petits et grands !

Stéaras contre-attaque !  Pour ce tome 2, notre minuscule anti-héros, l’Apprenti Seigneur des Ténèbres toujours accompagné de sa fidèle garde rapprochée, composée de Gonzague gobelin bossu et stupide (quoique) et Slurp monstre aussi sympathique que doux, va devoir affronter le terrible Stéaras, Le Maître du Mal disparu depuis 3 siècles, et qui veut – à n’importe quel prix – reprendre possession de son château…  Un terrible combat des tyrans, pardon, des chefs se prépare… Qui de Stéréas ou d’A.S.T. va être le plus méchant ? Qui de A.S.T. ou de Stéréas va conquérir le royaume et le cœur de la princesse ?

Stéaras contre-attaque ! Pour ce tome 2, notre minuscule anti-héros, l’Apprenti Seigneur des Ténèbres toujours accompagné de sa fidèle garde rapprochée, composée de Gonzague gobelin bossu et stupide (quoique) et Slurp monstre aussi sympathique que doux, va devoir affronter le terrible Stéaras, Le Maître du Mal disparu depuis 3 siècles, et qui veut – à n’importe quel prix – reprendre possession de son château… Un terrible combat des tyrans, pardon, des chefs se prépare… Qui de Stéréas ou d’A.S.T. va être le plus méchant ? Qui de A.S.T. ou de Stéréas va conquérir le royaume et le cœur de la princesse ?

Bande dessinée encore avec Cédric Asna ou Ced...
Bande dessinée encore avec Cédric Asna ou Ced...
Bienvenue à Hellas, où vit un garçon ordinaire, qui a un emploi bien particulier : Iota est Charon, autrement dit passeur d'âmes. Tous les morts vous le diront, il n'y a pas mieux que lui pour leur faire traverser le fleuve Styx, et goûter enfin au repos éternel de l'au-delà. Sauf ce jour-là, quand se présente sur la berge l'âme d'Elena, la fille dont il est fou amoureux. Pour la sauver, il bravera toutes les règles, dans une course-poursuite contre le système, les Dieux, le Destin et la Mort.

Bienvenue à Hellas, où vit un garçon ordinaire, qui a un emploi bien particulier : Iota est Charon, autrement dit passeur d'âmes. Tous les morts vous le diront, il n'y a pas mieux que lui pour leur faire traverser le fleuve Styx, et goûter enfin au repos éternel de l'au-delà. Sauf ce jour-là, quand se présente sur la berge l'âme d'Elena, la fille dont il est fou amoureux. Pour la sauver, il bravera toutes les règles, dans une course-poursuite contre le système, les Dieux, le Destin et la Mort.

Bande dessinée encore avec Cédric Asna ou Ced...
Bande dessinée encore avec Cédric Asna ou Ced...

Cédric Asna, est né en 1981 quelque part dans la campagne ariégeoise. Il étudie les arts graphiques à Toulouse avant d’enchaîner les emplois de graphiste dans plusieurs entreprises. En 2005, il crée son blog BD. Vite repéré par les créateurs du site communautaire 30 jours de BD, il fera partie des premiers auteurs publiés sur le site, puis aux éditions Makaka qui en découleront. Il excelle aussi bien comme dessinateur que comme scénariste.

Pour en savoir plus sur Ced, retrouvez-le sur son blog

Publié dans Animations

Commenter cet article