Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...

Publié le par La Librairie des Enfants

Quatre jours... Quatre jours durant lesquels des sentiments naissent, se font, se défont, cherchent à s'exprimer... Quatre jours durant lesquels Damien, Mélodie, Malo, Bettina, Myriam, Jérémie aiment, espèrent, regrettent, chutent, s'envolent... Un texte très juste de Hubert Ben Kemoun, porté par les illustrations de Zaü, qui nous emporte dans une danse, "la grande ronde des sentiments".

Quatre jours... Quatre jours durant lesquels des sentiments naissent, se font, se défont, cherchent à s'exprimer... Quatre jours durant lesquels Damien, Mélodie, Malo, Bettina, Myriam, Jérémie aiment, espèrent, regrettent, chutent, s'envolent... Un texte très juste de Hubert Ben Kemoun, porté par les illustrations de Zaü, qui nous emporte dans une danse, "la grande ronde des sentiments".

C'est l'histoire de quatre petits suricates jamais d'accord qui se disputent à tout propos. Jusqu'au jour où, face à la menace d'un vautour, les petits suricates vont enfin s'entendre et découvrir qu'ensemble on n'est pas si mal......

C'est l'histoire de quatre petits suricates jamais d'accord qui se disputent à tout propos. Jusqu'au jour où, face à la menace d'un vautour, les petits suricates vont enfin s'entendre et découvrir qu'ensemble on n'est pas si mal......

Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...
Une heure. Une petite heure avec lui. À me blottir dans son rire, à respirer son odeur de noisette, à le regarder gonfler ses muscles, bouger ses oreilles, à l’écouter m’appeler « mon fils », à tendre le cou vers les nuages, là, dehors. Une heure de rien du tout. Une heure pour oublier toutes les autres. ...

Une heure. Une petite heure avec lui. À me blottir dans son rire, à respirer son odeur de noisette, à le regarder gonfler ses muscles, bouger ses oreilles, à l’écouter m’appeler « mon fils », à tendre le cou vers les nuages, là, dehors. Une heure de rien du tout. Une heure pour oublier toutes les autres. ...

La guerre n'épargne personne, et les enfants d'hier en furent victimes comme le sont ceux d'aujourd'hui… comme peuvent être victimes les poupées des petites filles.  Déjà, entre1914 et 1918 les maîtresses n'y pouvaient rien. Dans l'abondante production de livres concernant la Grande Guerre, La maîtresse ne danse plus est un des rares albums concernant les plus jeunes.

La guerre n'épargne personne, et les enfants d'hier en furent victimes comme le sont ceux d'aujourd'hui… comme peuvent être victimes les poupées des petites filles. Déjà, entre1914 et 1918 les maîtresses n'y pouvaient rien. Dans l'abondante production de livres concernant la Grande Guerre, La maîtresse ne danse plus est un des rares albums concernant les plus jeunes.

L'Enfant qui savait lire les animaux. Il marche depuis longtemps et, en chemin, ill apprend. Il apprend du zèbre et de l'otarie, de la girafe ou du zébu. Animal après animal, il apprend à grandir, à redevenir l'humain qu'il n'est plus depuis ce jour où tout a basculé pour lui.  En 75 émouvantes encres de Chine et quelques mots brefs, cet album hors du commun nous emporte aux quatre coins du monde animal. Au plus profond de ce qui fonde notre humanité.

L'Enfant qui savait lire les animaux. Il marche depuis longtemps et, en chemin, ill apprend. Il apprend du zèbre et de l'otarie, de la girafe ou du zébu. Animal après animal, il apprend à grandir, à redevenir l'humain qu'il n'est plus depuis ce jour où tout a basculé pour lui. En 75 émouvantes encres de Chine et quelques mots brefs, cet album hors du commun nous emporte aux quatre coins du monde animal. Au plus profond de ce qui fonde notre humanité.

Enfermé dans mon bureau, j'en suis à imaginer les personnages qui vont habiter mon île au trésor. Et, en tout premier lieu, un pirate. Long John Silver. L'homme à la jambe de bois. A la fois sympathique et mauvais. Tout à tour aimable et cruel. Un personnage haut en couleurs, barbu, au rire sonore. C'est ainsi que j'invente très vite la trame de mon roman d'aventure.

Enfermé dans mon bureau, j'en suis à imaginer les personnages qui vont habiter mon île au trésor. Et, en tout premier lieu, un pirate. Long John Silver. L'homme à la jambe de bois. A la fois sympathique et mauvais. Tout à tour aimable et cruel. Un personnage haut en couleurs, barbu, au rire sonore. C'est ainsi que j'invente très vite la trame de mon roman d'aventure.

Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...
Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...
Voici des fragments de vie, juste 3 lignes comme des trèfles à 3 feuilles,  à la limite du haïku, de l’aphorisme ou de la pensée.  Si tu veux toi aussi entrer dans le jeu, n’en lis que 3, chaque soir, avant de t’endormir et le bonheur de Marc Baron sera parfait. Adepte de la course à pied et de la brièveté, il a écrit ces petits poèmes qui ne manquent pas de souffle et te trotteront dans la tête, entre tendresse et humour. Et, dans la foulée, gardant le même rythme, Zaü est venu poser ses encres et ses couleurs.

Voici des fragments de vie, juste 3 lignes comme des trèfles à 3 feuilles, à la limite du haïku, de l’aphorisme ou de la pensée. Si tu veux toi aussi entrer dans le jeu, n’en lis que 3, chaque soir, avant de t’endormir et le bonheur de Marc Baron sera parfait. Adepte de la course à pied et de la brièveté, il a écrit ces petits poèmes qui ne manquent pas de souffle et te trotteront dans la tête, entre tendresse et humour. Et, dans la foulée, gardant le même rythme, Zaü est venu poser ses encres et ses couleurs.

Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...
Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...
Au Salon. Quelques pas en compagnie de Zaü...

Zaü, de son vrai nom Zaü Langevin, est né à Rennes le 25 avril 1943. Il suit des cours d'arts graphiques à l'Ecole Estienne à Paris.
Entré très vite dans l'édition jeunesse (Nonante de Grospilon à l'Ecole des Loisirs date de 1967), il abandonne peu à peu l'édition de livres jusqu'en 1991, mais collabore dans la même temps à la presse jeunesse (Bayard et Milan). Il entre à l'agence Ted Bates pour laquelle il crée de nombreuses publicités, puis travaille commme indépendant.

Tout en continuant son travail dans la publicité, il publie chez différents éditeurs, Nathan, Syros, Epigones, Casterman, Lo Païs. On le retrouve dans la catalogue des éditions Rue du Monde, où il donne le meilleur de lui-même et devient rapidement un illustrateur maison.
Très attentif à la différence, au respect de l’autre, il puise son inspiration dans ses nombreux voyages.

Publié dans Animations

Commenter cet article