A l'affiche du salon, David Merveille...

Publié le par La Librairie des Enfants

A l'affiche du salon, David Merveille...
A l'affiche du salon, David Merveille...
Aux éditions du Rouergue, des mises en scènes pleine d'humour d'un Monsieur Hulot plus vrai que nature. Pour le bonheur des enfants et des amoureux de Jacques Tati...

Aux éditions du Rouergue, des mises en scènes pleine d'humour d'un Monsieur Hulot plus vrai que nature. Pour le bonheur des enfants et des amoureux de Jacques Tati...

Pompier dort, impossible de le réveiller... Pin-Pon, le courageux petit camion, décide d'agir seul. Forêt en flammes, inondation ou chaton à sauver, Pin-Pon est sur tous les fronts !

Pompier dort, impossible de le réveiller... Pin-Pon, le courageux petit camion, décide d'agir seul. Forêt en flammes, inondation ou chaton à sauver, Pin-Pon est sur tous les fronts !

Le lion est-il fait pour sauter avec élégance dans un cerceau enflammé ou… pour dévorer le dompteur sans autre forme de procès ? Dans cet album, le lion du cirque se rebelle et part en quête de sa véritable nature… Un texte simple construit sur la répétition et l'opposition mêlées à des illustrations pleines de surprises !

Le lion est-il fait pour sauter avec élégance dans un cerceau enflammé ou… pour dévorer le dompteur sans autre forme de procès ? Dans cet album, le lion du cirque se rebelle et part en quête de sa véritable nature… Un texte simple construit sur la répétition et l'opposition mêlées à des illustrations pleines de surprises !

 Maman dit qu'il faut être poli avec les gens... mais quand elle conduit, mieux vaut se boucher les oreilles !  Papa veut toujours que je sois courageux... alors pourquoi il repousse toujours ses rendez-vous chez le dentiste ?  Mes parents me disent toujours d'arrêter de regarder la télé... Alors qu'ils l'allument dès que je suis couché !

Maman dit qu'il faut être poli avec les gens... mais quand elle conduit, mieux vaut se boucher les oreilles ! Papa veut toujours que je sois courageux... alors pourquoi il repousse toujours ses rendez-vous chez le dentiste ? Mes parents me disent toujours d'arrêter de regarder la télé... Alors qu'ils l'allument dès que je suis couché !

C'est la fin de la journée, un petit garçon attend son papa dans la cour de l'école. Mais alors que les autres parents vien­nent à pied ou en voiture, c'est du ciel que le sien arrive ! Et c'est sous son aile qu'il chemine avec lui jusqu'à la mai­son... un nid douillet niché au coeur d'un arbre touffu, au centre de la ville. Quand sa maman et son petit frère arrivent, c'est la magie des retrouvailles et le bonheur d'être tous réunis. Peu importe les cauchemars, couvé par l'amour parental, l'enfant se rendort paisiblement jusqu'au lendemain matin. Et parce qu'il faut apprendre à devenir grand pour prendre son envol, c'est avec plaisir que le petit garçon prend à nouveau le chemin de l'école sous l'aile de son papa...

C'est la fin de la journée, un petit garçon attend son papa dans la cour de l'école. Mais alors que les autres parents vien­nent à pied ou en voiture, c'est du ciel que le sien arrive ! Et c'est sous son aile qu'il chemine avec lui jusqu'à la mai­son... un nid douillet niché au coeur d'un arbre touffu, au centre de la ville. Quand sa maman et son petit frère arrivent, c'est la magie des retrouvailles et le bonheur d'être tous réunis. Peu importe les cauchemars, couvé par l'amour parental, l'enfant se rendort paisiblement jusqu'au lendemain matin. Et parce qu'il faut apprendre à devenir grand pour prendre son envol, c'est avec plaisir que le petit garçon prend à nouveau le chemin de l'école sous l'aile de son papa...

« Tous les jours c’est pareil, il ne se passe jamais rien. C’est vraiment ennuyeux de se lever. Ce matin, j’ai trouvé un serpent à sonnette dans la boîte à sucre, le pain s’est mis à parler, mon père était transformé en mille-pattes, mon frère mangeait la télévision, je n’ai pas pu prendre l’ascenseur car des souris l’avaient transformé en boîte de nuit. C’est toujours pareil, et si ça continue, un jour je vais mourir d’ennui ! »

« Tous les jours c’est pareil, il ne se passe jamais rien. C’est vraiment ennuyeux de se lever. Ce matin, j’ai trouvé un serpent à sonnette dans la boîte à sucre, le pain s’est mis à parler, mon père était transformé en mille-pattes, mon frère mangeait la télévision, je n’ai pas pu prendre l’ascenseur car des souris l’avaient transformé en boîte de nuit. C’est toujours pareil, et si ça continue, un jour je vais mourir d’ennui ! »

Ce matin, Philibert descend dans son jardin avec ses outils et ses graines. Quoi de plus normal ? Mais tout autour de lui, des gens l'observent, étonnés. Car Philibert s'est mis à bêcher un coin de trottoir, à tondre le paillasson du coiffeur et à cueillir les boucles d'oreilles des dames. Aurait-il perdu la tête ou peut-être seulement son chapeau ? !  Il semble bien que ce cher Philibert soit le seul à voir la ville se transformer en jardin. Jusqu'à ce qu'un courant d'air s'en mêle et lui fasse rencontrer une jolie dame qui va enfin partager son point de vue. Les voilà partis visiter ce jardin extraordinaire, bras dessus, bras dessous, et semer leur bonne humeur à tout vent !

Ce matin, Philibert descend dans son jardin avec ses outils et ses graines. Quoi de plus normal ? Mais tout autour de lui, des gens l'observent, étonnés. Car Philibert s'est mis à bêcher un coin de trottoir, à tondre le paillasson du coiffeur et à cueillir les boucles d'oreilles des dames. Aurait-il perdu la tête ou peut-être seulement son chapeau ? ! Il semble bien que ce cher Philibert soit le seul à voir la ville se transformer en jardin. Jusqu'à ce qu'un courant d'air s'en mêle et lui fasse rencontrer une jolie dame qui va enfin partager son point de vue. Les voilà partis visiter ce jardin extraordinaire, bras dessus, bras dessous, et semer leur bonne humeur à tout vent !

Grâce au juke-box du café de Michel, cette histoire offre un voyage au coeur des différents univers musicaux, de l'opéra à la chorale, sans oublier le jazz ou le hip-hop. Elle illustre l'idée que la musique, en plus d'adoucir les moeurs, révèle les personnalités et rassemble les hommes.

Grâce au juke-box du café de Michel, cette histoire offre un voyage au coeur des différents univers musicaux, de l'opéra à la chorale, sans oublier le jazz ou le hip-hop. Elle illustre l'idée que la musique, en plus d'adoucir les moeurs, révèle les personnalités et rassemble les hommes.

David Merveille vit à Bruxelles. Il travaille principalement pour la publicité, la presse et l'édition jeunesse. Il a participé à différentes expositions, réalisé des affiches et publié des illustrations hebdomadaires dans La Libre Belgique. Son univers graphique, emprunt d'insolite et de fantaisie, s'exprime dans de nombreux albums pour enfants.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le blog de David Merveille.

Publié dans Animations

Commenter cet article